Sie sind hier

Un nouveau PAG pour améliorer la qualité de vie de notre ville !

News

Le but du nouveau PAG consiste à améliorer la qualité de vie des citoyens de la ville en définissant les priorités qui accompagneront le développement de notre commune. Ce développement est cohérent et durable dans tous nos quartiers. Ceci implique que nous investissons dans de nouvelles infrastructures modernes adaptées aux besoins de la population. Même si notre capitale ne cesse de grandir, il nous tient à cœur de préserver notre patrimoine ainsi que des zones vertes dans tous nos quartiers.

Excellente collaboration avec les citoyens

Le fait d’avoir largement consulté les citoyens est un des points forts du nouveau PAG. En effet, chaque citoyen a eu l’occasion de participer au processus d’élaboration du PAG soit par une enquête en ligne, soit en participant à une des nombreuses réunions dans les quartiers. Ceci nous a permis d’intégrer un maximum d’idées et suggestions dans le nouveau PAG et ainsi  de répondre aux réels besoins des habitants.

Ce processus de participation est également appliqué lors des réclamations. Tous ceux qui ont émis une réclamation seront entendus par le collège échevinal. Je suis persuadé que nous trouverons des solutions aux problèmes des gens. De plus, nous avons reçu beaucoup de propositions nous permettant de rendre le PAG encore plus cohérent et plus adaptés aux besoins des citoyens.

Priorité au logement : raccourcir le déplacement domicile travail, concept de transports intelligent

Ces prochaines années le nombre d’habitants et d’emplois en ville va encore augmenter. Voilà pourquoi nous mettons l’accent sur un concept d’habitation intelligent qui consiste à rapprocher le lieu de travail au lieu d’habitation. Car si le déplacement domicile travail est plus court, il est plus facile de ne pas prendre la voiture et d’utiliser les transports en commun, le vélo ou même d’aller à pied au travail. Surtout dans les quartiers Kirchberg, Cessange et Gasperich, nous emménageons les infrastructures comme les écoles et les maisons relais de sorte à favoriser la mobilité douce.

Nous mettons également tout en œuvre pour optimiser constamment notre concept de mobilité et d’améliorer l’offre du transport en commun ainsi que la mobilité douce. Or, il ne nous est pas possible de résoudre les problèmes liés au trafic tout de seul. Deux tiers des personnes travaillant en ville ne sont pas des résidents. Nous sommes dépendants du ministère des Transports qui lui devra réaliser un concept cohérent du transport en commun pour mieux gérer les flux entrants et sortants de la ville.

Des projets concrets pour une ville attractive

Le DP veut que la croissance de la ville respecte autant que possible les critères d’un développement durable. C’est pourquoi, nous nous investissons dans une revalorisation des quartiers existants et dans une exploitation complète des anciennes friches industrielles, plutôt que de viser une extension radicale du PAG. Il existe déjà des sites qui nous montrent l’exemple : le nouveau site de Villeroy&Boch à Rollingergrund, l’ancien site industriel « Secalt » à Pulvermühle, le site Paul Wurth/Heintz Van Landewyck au quartier Gare ou la Porte d’Hollerich. Par ailleurs, de nouveaux quartiers comme le Ban de Gasprich sont en train de se développer. Ces quartiers sont aménagés de façon à s’intégrer harmonieusement  dans le paysage urbain existant, tout en veillant à ce qu’il y ait assez de zones vertes et des places publiques. Gasprich et Cessange sont des exemples concrets démontrant que le vivre ensemble et l’augmentation de la qualité de vie sont des éléments clés de la politique du collège échevinal.